Le fonctionnement d’une greffe de cheveux

Le problème de la chute de cheveu, la perte de masse capillaire et la calvitie qui se creusent concernent essentiellement les hommes, même si ça peut aussi toucher les femmes également.

La greffe capillaire est la meilleure alternative pour traiter la calvitie.

Les avantages de cette intervention

Dans nos jours, la greffe de cheveux est la solution pratiquée et qui montre son efficacité pour résoudre ce problème. Pratiquée par des chirurgiens spécialisés, cette chirurgie donne aux patients une chevelure dense et un aspect rigoureux. La technique de greffe de cheveux consiste à extraire des follicules pour masquer les zones chauves. Avec les unités folliculaires provenant de vos propres cheveux, votre chevelure est reconstruite uniformément et a un aspect naturel.

La technique de greffe de cheveux donne l’occasion au chirurgien d’effectuer la greffe avec une grande précision. Après avoir établi son diagnostic, il a le choix entre la technique FUE et la technique FUT. De plus, le risque de rejet des greffons est très faible.

Différemment aux autres techniques traditionnelles, la greffe des cheveux ne laisse aucune marque et les cicatrices sont presque invisibles. Elle est effectuée grâce à des instruments modernes qui donnent l’occasion de suivre soigneusement le tracé préétabli pour la greffe. L’intervention et la convalescence ne sont pas douloureuses.

Comment se déroule l’intervention ?

La première étape de l’intervention d’une greffe capillaire consiste à voir un chirurgien spécialisé pour établir un diagnostic et évaluer l’état du patient. Une prise de sang est effectuée afin d’évaluer l’état de santé. Il prescrit une ordonnance pour la prise d’antibiotiques dans le but d’éviter les risques d’infection suite à l’intervention.

Le jour de l’intervention, il est déconseillé d’utiliser des produits de soin capillaire. Un shampoing antiseptique est réalisé avant de procéder à une anesthésie locale. L’intervention dure au moins 2 heures. Les parties greffées sont recouvertes d’un bandage de protection pendant 24 heures.

Les techniques à choisir

Il existe différentes techniques de greffe capillaire. Les plus utilisées par les spécialistes sont la FUT et la FUE.

La FUT « Folicular Unit Transplantation » permet de réimplanter un grand nombre de cheveux et donner une densité. Avec cette technique, il est possible d’implanter plus que 5000 unités folliculaires. La FUT vise à dégager les greffons en prélevant une bandelette de cuir chevelu. Plus rapide que la technique FUE, elle convient aux personnes qui souffrent d’une grande calvitie. Les cicatrices peuvent être plus apparentes, mais peuvent toutefois être atténuées en pratiquant des sutures adaptées.

La technique FUE « Folicular Unit Extraction » est la plus courante et connue dans le monde de greffe capillaire. Elle est utilisée depuis plusieurs années (les années 80). Les greffons, composés de 1 à 5 cheveux, sont extraits à l’aide d’un petit instrument. Une fois les unités folliculaires extraites, le médecin fait un tri pour déterminer celles qui peuvent être réimplantées. Ces unités sont implantées une par une sur la partie préalablement préparée. Les cicatrices sont moins apparentes et aucune trace n’est laissée après l’intervention. Toutefois, cette technique est adaptée aux interventions sur de petites zones.

Author: Delphine