Le Bypass : Une opération efficace pour les personnes obèses

Aujourd’hui il existe plusieurs techniques chirurgicales contre l’obésité et qui aident les gens à obtenir la taille de leurs rêves. Parmi ces technique mises au point pour réduire la taille de l’estomac, on trouve le bypass gastrique, également appelée « circuit gastrique ». C’est une technique efficace mais elle comporte aussi des risques.

Le bypass gastrique est opération très pratiquée les chirurgiens spécialistes de l’obésité. Cette technique est parmi les anciennes opérations effectuées et elle est réalisée pour les personnes obèses à partir des années 80. Le principe de cette intervention esthétique consiste à réduire la taille de l’estomac en réalisant un court-circuit.

Le principe du Bypass gastrique

Dans la technique du bypass gastrique, le chirurgien va commencer par ouvrir l’estomac, couper le tube digestif puis le suturer. Dans un premier temps, cette technique permet de réduire la taille de l’estomac puis à le raccorder plus bas à l’intestin. Grâce au court-circuit et avec un estomac réduit, les aliments descendent directement dans l’intestin. Ces étapes résultent la réduction du temps de transit et donc d’assimilation est réduit. Le by-pass donne l’opportunité alors d’être rassasié plus vite et d’absorber moins d’aliments. Le nouveau circuit des aliments ne passe plus par l’estomac et la partie supérieure du tube digestif, il va directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle.

Les complications du Bypass

Suite à une intervention de Bypass, le patient doit prendre les aliments sucrés par petites doses et en plusieurs reprises car ils provoquent des sensations de malaises et une accélération du pouls. Il peut y avoir des risques d’hypoglycémie, de dumping syndrome et des vomissements possibles. Les complications à long terme comportent des risques pour le patient de faire de graves carences en vitamines. Car même si cette partie éliminée de l’estomac continue de fonctionner pour permettre à la bile de s’écouler, étant donné que les aliments ne passent plus par ce chemin, le fer et les vitamines ne sont plus absorbés et sont éliminés dans les selles. Il en résulte des carences nutritionnelles qui sont compensées par la prise à vie une supplémentation vitaminique, notamment en vitamine D, vitamine B12, calcium, folates.

C’est donc une opération pour laquelle il faut bien réfléchir, bien se renseigner et surtout en parler avec son médecin.

Une modification des habitudes alimentaires

La pose d’un bypass gastrique se fait avec un suivi médical de longue durée. L’objectif dans un premier temps est de rééquilibrer l’alimentation du patient et à lui insérer de bonnes habitudes de vie. Ce parcours de soin vise à augmenter les chances de réussite de l’opération.

Après à la mise en place d’un bypass gastrique, le patient doit respecter un régime alimentaire stricte et spécifique. L’alimentation prise lors du premier mois après l’intervention doit être mixée et la reprise d’une alimentation plus solide doit se faire progressivement. Le patient bénéficiera également d’un traitement pour protéger son estomac. La perte de poids est généralement très importante durant les 3 premiers mois et engendre une grande fatigue ainsi qu’une fonte musculaire. En provoquant volontairement une malabsorption des nutriments, la mise en place d’un bypass gastrique doit nécessairement être suivie de prises de sang régulières, ceci afin de surveiller l’état nutritionnel du patient. Ce changement brutal d’alimentation peut en effet engendrer des carences qu’il faut pouvoir détecter rapidement. Le patient devra ainsi être suivi à vie.

Author: Delphine